Présentez votre solution avant le 27 mai
Rechercher dans tout le site
Les espaces communs : océans, climat, espace, biodiversité

Coral Reefs of the High Seas Coalition

  • Conservation International
  • Amérique du Sud
  • 2021
  • Projet accompagné

Présentation du projet

La Coral Reefs of the High Seas Coalition (Coalition pour les récifs coralliens de haute mer) est une alliance mondiale de partenaires qui vise à construire le savoir scientifique, la communication stratégique et le soutien politique nécessaires pour engager et accélérer les actions. Depuis sa création en 2019, la Coalition a convoqué des réunions régulières d’un groupe pluridisciplinaire d’experts pour produire des connaissances nécessaires à l’orientation des recommandations politiques. Elle œuvre par ailleurs aux côtés d’organisations qui réglementent les activités en haute mer pour mieux protéger les récifs coralliens. A ce jour, la Coalition a concentré la majorité de ses efforts dans la haute mer autour des dorsales de Sala-y-Gómez et de Nazca, deux chaînes de montagnes sous-marines dans le sud-est de l’Océan Pacifique, qui abrite des ressources culturelles et une biodiversité uniques au monde.



Présentation de l'organisation

Coordonnée par Conservation International, la Coalition compte 25 organisations membres aux expertises variées : océanographie, politique, droit ou encore communication. Les membres de la coalition, autour d’un objectif commun et forts d’une confiance mutuelle, se réunissent régulièrement pour avancer sur leurs travaux et partager leurs informations et leurs ressources.

Son fonctionnement

De trop nombreux décideurs politiques imaginent que la haute mer est dépourvue de toute vie et omettent qu’elle prodigue à l’humanité des bienfaits qui nous sont essentiels. L’approche de la Coalition consiste à briser ce mythe et à encourager les dirigeants de ce monde à protéger la haute mer en leur fournissant des informations sur les récifs coralliens se trouvant dans ces régions océaniques reculées. Il est largement admis que les récifs coralliens constituent une des principales priorités de nos efforts de conservation à l’échelle mondiale et pourtant, ce n’est que récemment que leur présence en haute mer n’a été documentée, et ce grâce au travail de la Coalition. Le projet rassemble régulièrement autour de la table un groupe pluridisciplinaire de scientifiques, d’explorateurs, d’experts en politique et en communication qui partagent les mêmes objectifs de conservation des océans mais qui jusque-là ne travaillaient qu’en silos. Les membres de la Coalition se réunissent régulièrement pour avancer sur leurs travaux, qui portent sur les points suivants :
  1. Synthétiser les informations récoltées lors de précédentes explorations scientifiques, tout en conduisant de nouvelles expéditions en utilisant des technologies de pointe pour mieux connaître les écosystèmes se trouvant en haute mer ;
  2. Produire des vidéos, des fiches d’information et d’autres supports de communication dans le but de convaincre les décideurs politiques de protéger les récifs coralliens en haute mer ;
  3. Travailler avec les organisations intergouvernementales qui réglementent les activités humaines en haute mer afin de mettre en avant les récifs coralliens pour mieux les protéger.

Réalisations

A ce jour, la Coalition a conduit deux expéditions scientifiques dans des récifs coralliens en haute mer jamais explorés jusque-là. Elle a également publié 12 articles dans des revues scientifiques de renom dans lesquels elle a souligné l’importance de la protection de ces lieux si particuliers, pour le bien de l’homme et de la nature. Les conclusions scientifiques ont été utilisées pour étayer les efforts politiques consentis par le gouvernement chilien et par plusieurs organisations internationales, qui ont élevé le rang des dorsales de Sala-y-Gómez et de Nazca à celui des régions les plus à protéger en haute mer à l’échelle mondiale.

Perspectives 2022

En 2022, la Coalition prévoit une troisième expédition scientifique afin d’explorer les récifs coralliens en haute mer dans le Pacifique-Sud, et compte profiter de cette opération pour renforcer la visibilité de cette région auprès des décideurs politiques les plus importants, des médias et du public, et ce, notamment lors des négociations sur le Traité pour la haute mer et des réunions de l’Organisation régionale de gestion des pêches du Pacifique-Sud.

Pourquoi protéger la haute mer ?

61
% de la surface totale des océans
50
% de l'oxygène que nous respirons
1.5
milliards de tonnes de CO2 capturés / an
90
% de la vie sous-marine
«

La collaboration et la coopération internationales sont absolument essentielles pour conserver la biodiversité et les ressources culturelles se trouvant dans la partie la plus étendue de nos océans, la haute mer.

»
Daniel Wagner Conseiller technique en océanographie, Conservation International

Projets qui pourraient vous intéresser

Les espaces communs : océans, climat, espace, biodiversité
Net Zero Space Enabling Space Projects
Astroscale (AS) est la première entreprise privée dont l'objectif est d'assurer le développement sûr et durable…
Astroscale
International
Japon
En savoir plus sur le projet
Les espaces communs : océans, climat, espace, biodiversité
Water resilient cities
En raison du changement climatique, la fréquence des événements météorologiques extrêmes augmente et les villes ne…
Strelka KB
Europe
Russie
En savoir plus sur le projet
Les espaces communs : océans, climat, espace, biodiversité
SSA Capacity Building
Ce projet vise à proposer des services de Space Situational Awareness (SSA) et la construction de…
Share my Space
International
France
En savoir plus sur le projet