Rassembler les acteurs de la gouvernance mondiale durant 3 jours : un défi relevé avec succès

16 novembre 2018

Plus de 6 000 visiteurs, 65 chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que 10 dirigeants d’organisations internationales se sont réunis durant trois jours à La Grande Halle de La Villette pour la première édition du Forum de Paris sur la Paix afin d’échanger et de discuter de solutions concrètes de gouvernance mondiale.

Retour en images sur la 1ère édition

The Paris Peace Forum in 24 shots

by Marion Dubier Clarck

by David Le Franc

Paix et gouvernance mondiale sont liées

La paix n’est pas seulement la suspension de la guerre. C’est tout ce qui concourt à faire baisser les tensions internationales : la coopération qui atténue la concurrence pour les ressources rares, les institutions qui canalisent les rivalités de puissance et permettent de mieux gérer les biens publics mondiaux, la justice qui apaise les rancoeurs, la régulation qui répond aux nouveaux abus de pouvoir ou aux inégalités nées de la mondialisation.

Réagir face à un système international en crise

La coopération internationale s’amenuise. Les périls géopolitiques montent tandis que le populisme brise les ressorts de l’action collective. Les espaces démocratiques reculent et les inégalités s’aggravent. Les dépenses militaires augmentent alors que le budget des Nations unies diminue. Les normes et les droits de l’Homme sont bafoués. La justice internationale est remise en cause. Internet devient une jungle dominée par les hackers, les propagandistes et les prédateurs de données. Et nous perdons la bataille contre le réchauffement climatique.

C’est pour contrer ces évolutions que le Forum de Paris sur la Paix a été créé – pour rassembler tous ceux, États et société civile, qui croient encore que l’action collective, le multilatéralisme et la bonne régulation des biens publics mondiaux est notre seule chance de relever les défis communs et de maintenir la paix.

Une initiative du Président français Emmanuel Macron

Le Forum de Paris sur la Paix est le premier événement annuel rassemblant tous les acteurs de la gouvernance mondiale lancé à l'initiative du président Emmanuel Macron.

« Le monde dans lequel nous vivons est fragilisé par des crises qui déstabilisent nos sociétés : crise économique, écologique, climatique, défi migratoire. Fragilisé par la résurgence de menaces capables de frapper à tout moment : terrorisme, prolifération chimique ou nucléaire, cybercriminalité. Fragilisé par le retour des passions tristes : nationalisme, racisme, antisémitisme, extrémisme — qui remettent en cause cet horizon que nos peuples attendent. C'est pourquoi nous avons voulu organiser ce Forum de Paris sur la paix qui a vocation à se reproduire chaque année et à rassembler les chefs d'Etat et de gouvernement […] mais également les représentants des organisations internationales, des organisations non gouvernementales, des pouvoirs locaux, des associations, des entreprises, des fondations, des intellectuels, des journalistes, des activistes, […] toutes celles et ceux qui font aujourd'hui le monde et qui peuvent le changer. » Discours d'ouverture d'Emmanuel Macron, Président de la République française, à la première édition du Forum de Paris sur la Paix, le 11 novembre 2018

Une première édition à la hauteur de son ambition

La première édition du Forum de Paris sur la Paix s'est tenue du 11 au 13 novembre 2018 à La Grande Halle de La Villette et a rassemblé les acteurs de la société civile du monde entier pour faire avancer les solutions concrètes de gouvernance mondiale :

  • 65 chefs d'Etat et de gouvernement et 10 dirigeants d'organisations internationales ont assisté à l'inauguration et ont mené plus de 40 rendez-vous bilatéraux ;
  • 121 porteurs de projets ont présenté leurs solutions concrètes face aux défis contemporains ;
  • 300 intervenants de haut-niveau ont participé à des débats dans des formats innovants ;
  • 80 passionnés de nouvelles technologies ont pris part à un hackathon de trois jours ;
  • 700 journalistes ont été accueillis et ont couvert l'événement ;
  • plus de 6000 participants d'organisations non-gouvernementales, entreprises, fondations, agences de développement, groupes religieux et la société civile dans son ensemble.

Abonnez-vous à la newsletter


close-link
ultricies ipsum commodo dolor. libero et, Nullam