Notre vision

Notre initiative est née d’une contradiction

 

Les problèmes mondiaux sans solutions coopératives mènent aux conflits.

Le changement climatique, les migrations, l’insécurité dans le cyberespace et les autres problèmes qui ne connaissent pas de frontières appellent une réponse collective. Mais dans le même temps, la coopération internationale s’amenuise. Les instances multilatérales et les communautés des États ne sont aujourd’hui pas en mesure de faire émerger les solutions suffisantes.

 

Le monde ne va pas dans la bonne direction.

Les périls géopolitiques augmentent tandis que le populisme brise les ressorts de l’action collective. Les espaces démocratiques reculent et les inégalités s’aggravent. Les dépenses militaires augmentent alors que le budget des Nations Unies diminue. Les normes et les droits de l’Homme sont bafoués. Internet devient une jungle où les données sont piratées et l’information manipulée. La justice internationale est remise en cause. Et nous perdons la bataille contre le réchauffement climatique.

 

Cette situation n’est pas porteuse de paix.

Elle attise ou engendre de nouveaux conflits partout dans le monde. La paix est plus qu’une suspension de la guerre. La paix recouvre tout ce qui concourt à faire baisser les tensions internationales : la coopération qui atténue la concurrence pour les ressources rares, les institutions qui canalisent les rivalités de puissance et permettent de mieux gérer les biens publics mondiaux, la régulation qui répond aux nouveaux abus de pouvoir ou aux inégalités nées de la mondialisation, les ponts entre générations ainsi que l’égalité entre les femmes et les hommes pour des sociétés apaisées. La paix ne peut être pérenne qu’à travers une gouvernance mondiale adaptée et efficace pour répondre aux défis mondiaux.

Notre mission

Notre mission est de contribuer à résorber ce déficit de gouvernance

 

Nous réunissons toutes les parties prenantes pour faire avancer des solutions concrètes, lorsqu’il n’y en a pas.

 

Nous appuyons et complétons ce qui fonctionne.

Les organisations multilatérales à portée universelle – ONU, OMC, FMI, Banque mondiale, etc. – ou régionale – OSCE, Banque africaine de développement, Union européenne, etc. – restent les enceintes légitimes de la production de règles et mécanismes pour résoudre les problèmes transnationaux. Nous prenons le relais lorsque ces institutions, ou d’autres organisations et fora internationaux, ne sont pas en capacité de proposer ou de mettre en œuvre les solutions suffisantes.

 

Nous rassemblons tous les acteurs de la gouvernance mondiale.

Nous facilitons la création de coalitions hybrides en mobilisant à la fois les protagonistes traditionnels et les nouveaux acteurs de cette gouvernance : États et organisations internationales, mais également ONG, entreprises, agences de développement, fondations, organismes philanthropiques, groupes religieux, associations, think tanks, universités et la société civile dans son ensemble.

 

Nous sommes articulés autour de projets concrets.

Nous promouvons et soutenons des projets qui sont normatifs (instruments juridiques, standards ou bonnes pratiques) et organisationnels (nouvelles institutions, mécanismes ou solutions innovantes).

 

 

L'histoire du Forum

Mars 2018

2018

Création de l'Association Forum de Paris sur la Paix

Novembre 2018

1ère édition : Une meilleure gouvernance pour un monde en paix

Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace, Coalition « Business for Inclusive Growth », Déclaration internationale sur l'information et la démocratie

Printemps 2019

2019

La Réunion de printemps 2019 a été organisée autour du président Emmanuel Macron avec des membres fondateurs du Forum tels que Son Altesse l'Aga Khan.

Novembre 2019

2ème édition : Soutenir le multilatéralisme

Réunion de l'Alliance pour le multilatéralisme, Observatoire de l'espace civique, PeaceGame organisé par Foreign Policy sur les réfugiés climatiques.

Printemps 2020

2020

La Réunion de printemps 2020 a accueilli Dr Tedros Ghebreyesus, directeur général de l’OMS et Jean-Yves Le Drian, ministre français de l'Europe et des Affaires étrangères.

Novembre 2020

3ème édition : Rebondir vers un monde meilleur

Promesse de 500 M$ pour le programme COVAX de distribution des vaccins Covid-19, Sommet « Finance en Commun » des banques publiques de développement, Vers un nouveau consensus pour le monde post-Covid-19

Printemps 2021

2021

La Réunion de printemps 2021 a accueilli notamment Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI et Dr Ngozi Okonjo-Iweala, directrice générale de l’OMC.

Novembre 2021

4ème édition : Réduire les fractures mondiales : la voie d'une meilleure gouvernance en temps de Covid-19

L'édition hybride de 2021 s'est concentrée sur la gouvernance mondiale de la santé, la relance inclusive et la protection des espaces communs mondiaux.

Printemps 2022

2022

La Réunion de printemps 2022

November 2022

5ème edition : Surmonter la multicrise

L'édition en présentiel de 2022 sur le thème Surmonter la multicrise

Printemps 2023

2023

La Réunion de printemps 2023 a été consacrée au Sommet pour un nouveau pacte financier mondial, les 22 et 23 juin 2023

Novembre 2023

6ème édition : Construire ensemble dans un monde de rivalité

L'édition en présentiel de 2023 sur le thème Construire ensemble dans un monde de rivalité

Les réponses à toutes vos questions

Comment est né le Forum de Paris sur la Paix ?

Une initiative multilatérale : L’idée a été lancée en 2017 par le président de la République française Emmanuel Macron à l’occasion de son discours d’ouverture de la conférence des Ambassadeurs. Il y soutient que la paix ne peut pas être considérée comme acquise et appelle à des actions concrètes pour renforcer le multilatéralisme.

Un constat simple : Le système international est empreint de contradictions. La coopération internationale s’amenuise ; pourtant les problèmes qui ignorent les frontières (les pandémies, le changement climatique, les migrations, l’insécurité dans le cyberespace) appellent une réponse collective.

Un objectif concret : Résorber le déficit de coordination internationale en appuyant et complétant ce qui fonctionne déjà et en prenant le relai lorsque les institutions existantes ne sont pas en mesure de faire avancer les solutions nécessaires.

Qui organise le Forum de Paris sur la Paix ?

Une organisation indépendante : Bien qu’il s’agisse d’une initiative multilatérale lancée par le Président de la République française, le Forum est porté par une organisation hybride qui lui permet d’être indépendant à la fois dans ses missions et son financement.

Une association Loi 1901 : Le Forum est une association de droit français (loi 1901) créée en 2018 et reconnue d’intérêt général. Elle est dirigée par 3 instances internationales de gouvernance et financée par de nombreux partenaires à travers le monde.

L’Assemblée générale décide des grandes orientations juridiques et budgétaires de l’Association, approuve ses comptes annuels et modifie ses statuts. Elle comprend tous les membres de l’Association, tant les membres fondateurs que les membres ordinaires.

Le Conseil exécutif prend toutes les décisions concernant les activités de l’association et en particulier l’organisation de son événement annuel. Il élabore le programme, autorise les accords de partenariat et décide des nouvelles adhésions. Il réunit les dix membres fondateurs, ainsi qu’Open Society Foundations, qui a rejoint l’association en mars 2022.

Le Conseil d’orientation fournit au Conseil exécutif des recommandations sur les orientations stratégiques de l’Association et sur l’ensemble de ses activités, y compris l’organisation de l’événement annuel du Forum de Paris sur la Paix. Il réunit une quinzaine de personnalités de tous les continents qui sont nommées pour trois ans.

Le Cercle des partenaires rassemble les bienfaiteurs publics et privés, les organisations internationales et les médias partenaires du Forum. Ils soutiennent le Forum et font des recommandations sur ses orientations stratégiques.

Qui finance le Forum de Paris sur la Paix ?

Le Forum est financé par ses membres fondateurs et par des  partenaires bienfaiteurs: fondations et philanthropes, agences de développement et entreprises.

Il y a quatre catégories de partenaires:

  1. Les Partenaires stratégiques
  2. Les Partenaires principaux 
  3. Les Grands partenaires
  4. Les Partenaires

>> Explorez la liste des partenaires bienfaiteurs du Forum

Qu'est-ce que le Forum de Paris sur la Paix ?

Depuis 2018, le Forum de Paris sur la Paix est le lieu où les chefs d’État et les organisations internationales travaillent avec la société civile et le secteur privé à construire de nouvelles formes d’action collective. Tout au long de l’année, le Forum met l’accent sur ceux qui mettent en œuvre des actions concrètes en faisant avancer des projets de gouvernance du monde entier. L’idée n’est pas simplement de mettre un coup de projecteur sur des initiatives mais de les renforcer et accompagner dans leur développement et mise en œuvre.

Un événement qui se tient une fois par an : Chaque année en novembre, à Paris, le Forum se fait le lieu unique de dialogue et de coopération en rassemblant tous les acteurs de l’action collective, étatiques et non étatiques, autour de solutions de gouvernance mondiale.

Qu'est-ce que "la paix" pour le Forum de Paris sur la Paix ?

Le Forum traite de paix au sens de coordination et coopération internationale : La paix ne peut être pérenne qu’à travers une coordination mondiale adaptée et efficace pour répondre aux défis de notre temps.

Le Forum ne traite pas d’actualités géopolitiques ni de conflits : La paix n’est pas seulement une suspension de la guerre et elle recouvre tout ce qui concourt à faire baisser les tensions internationales :

  • La coopération qui atténue la concurrence pour les ressources rares.
  • Les institutions internationales qui canalisent les rivalités de puissance et permettent de mieux gérer les biens publics mondiaux.
  • La régulation qui répond aux nouveaux abus de pouvoir ou aux inégalités accentuées par la mondialisation.
  • Les ponts entre les générations ainsi que l’égalité entre les femmes et les hommes pour des sociétés apaisées.
Quelles sont les institutions qui coopèrent avec le Forum de Paris sur la Paix ?

Le Forum considère que les institutions étatiques et les organisations non étatiques sont interdépendants : Les organisations à portée universelle, qu’elles soient internationales ou régionales restent les enceintes légitimes de la production de règles et mécanismes pour résoudre les problèmes transnationaux.

Le Forum appui et complète ce qui fonctionne déjà : Il prend le relai lorsque les institutions ne sont pas en mesure de faire émerger ou de faire avancer les solutions suffisantes pour renforcer leur action et accélérer la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

>> En savoir plus sur les partenaires institutionnels du Forum.

Quels sont les partenaires qui soutiennent le Forum de Paris sur la Paix ?

Le Forum est soutenu par une diversité d’acteurs de la gouvernance mondiale qui le rendent possible : États et organisations internationales, mais également ONG, entreprises, agences de développement, fondations, organismes philanthropiques, groupes religieux, associations, think tanks, universités et la société civile dans son ensemble.

Ces partenaires représentent de nombreux bienfaiteurs,  institutions et plusieurs médias renouvelés chaque année. Ils apportent leurs recommandations sur les orientations stratégiques du Forum.

Quelles sont les langues officielles du Forum de Paris sur la Paix ?

Les langues officielles du Forum de Paris sur la Paix sont le français et l’anglais.

Quels sont les hashtags du Forum de Paris sur la Paix ?

Rejoignez notre communauté, participez aux discussions sur les réseaux sociaux : #ParisPeaceForum #SolutionsforPeace ou le hashtag de la 6ème édition #ParisPeaceForum2023