Découvrez les 60 projets sélectionnés en 2022
Rechercher dans tout le site
Communiqué de presse - 17 mai 2022

Lancement d'une commission mondiale sur la gouvernance des risques liés au dépassement climatique

Paris, 17 May, 2022

En 2015 à Paris, les Etats se sont engagés à contenir le réchauffement climatique nettement en dessous de 2 °C et à poursuivre les actions pour le limiter à 1,5 °C. Mais comme l’a noté le GIEC, un dépassement—au moins temporaire—de cet objectif est probable.

Chaque dixième de degré compte et accroît les graves effets négatifs sur les écosystèmes et les populations, en particulier les plus vulnérables. La poursuite du réchauffement augmente également le risque de franchir des limites planétaires de façon irrémédiables. Les risques d’un dépassement de l’objectif de 1,5 °C auront des effets négatifs sur tous les Objectifs de Développement Durable des Nation-Unies, entraînant des conséquences environnementales et politiques profondes.

L’ampleur des risques est fonction de l’ampleur et de la durée du dépassement. Le réchauffement climatique actuel, d’environ 1,1 °C, entraîne déjà des répercussions importantes. Il est essentiel de réduire autant que possible ces risques et leurs impacts sur les populations et les écosystèmes.

La Commission mondiale sur la réduction des risques climatiques liés au dépassement (« Climate Overshoot Commission ») est un groupe indépendant de dirigeants internationaux qui viseront à recommander une stratégie de réduction des risques climatiques en cas de dépassement temporaire des objectifs de réchauffement. S’appuyant sur les meilleures sources scientifiques, et en particulier les conclusions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), la Commission mènera les discussions nécessaires pour identifier les combinaisons d’approches la plus à même de réduire les risques affectant les personnes et les écosystèmes, en comblant les lacunes de gouvernance globale.

Cette Commission est le premier groupe de haut-niveau à aborder toutes ces approches et les intégrer dans une stratégie globale. Elle agit de façon indépendante. Elle est composée d’anciens chefs d’Etats et de gouvernement, d’anciens ministres, diplomates de haut niveau, directeurs d’organisations intergouvernementales et dirigeants de groupes environnementaux.

La Commission tiendra des séries de séances de travail à travers le monde, et recommandera une stratégie de gouvernance globale pour réduire les risques posés par le dépassement du climat. Cette stratégie s’inscrira dans les cadres et les objectifs multilatéraux agréés, en particulier les Objectifs de Développement Durable, et visera des recommandations efficaces, éthiques, intégrées, fondées sur la science, et favorisant la résilience face au changement climatique. Le rapport final de la Commission, publié avant la Conférence des Nations-Unies sur le changement climatique de 2023, contribuera à orienter les futures discussions sur les actions internationales visant à réduire les risques climatiques. La Commission diffusera son rapport et encouragera de larges discussions sur ses recommandations.