Retrouvez les replays de la 4ème édition
Rechercher dans tout le site

Réduire les fractures mondiales : La voie d'une meilleure gouvernance en temps de Covid-19

11-13 novembre 2021 : un aperçu de la 4e édition

L’urgence d’améliorer la coordination internationale n’aurait pas pu être démontrée de manière plus évidente que par les ravages causés par le Covid-19, avec des millions de morts et des économies dévastées dans le monde entier.

Nous devons à présent reconstruire en mieux, mais cela ne sera possible que si nous parvenons à réduire les fractures, à combler les déficits qui menacent la reconstruction : le déficit d’action en réponse à la pandémie et à la crise économique ; le déficit d’ambition concernant les biens communs mondiaux tels que le climat ; le déficit de solidarité Nord-Sud qui met en péril la résolution conjointe des problèmes mondiaux ; et le déficit d’inclusion (fracture entre élites et peuple ; inégalités hommes-femmes) qui menace de diviser davantage nos sociétés.

En novembre 2020, le Forum de Paris sur la Paix a contribué à la lutte contre la pandémie en stimulant le financement et la distribution de vaccins, en réunissant les banques publiques de développement pour une reprise plus verte et en mettant en avant des solutions de la société civile.

En novembre 2021, la 4e édition s’attachera à stimuler une reprise plus solide et plus inclusive en s’attaquant aux fractures qui minent la gouvernance mondiale, en proposant des initiatives pour mieux gérer les biens communs mondiaux et en mettant en avant de nouveaux principes d’action pour le monde post-Covid.

Conjuguer le meilleur de 2019 et 2020 : une édition hybride unique

L’édition pré-pandémie de 2019 a réuni 7 000 participants à Paris, tandis que l’édition 2020 a rassemblé 12 000 participants en ligne sur la plateforme numérique pionnière conçue par le Forum. Du 11 au 13 novembre 2021, le Forum de Paris sur la Paix proposera le meilleur des deux mondes.

Cette édition hybride sera plus multi-acteurs que jamais, convoquant des chefs d’État, de gouvernement et d’organisation internationale (plus de 125 ont participé depuis 2018) ainsi que des ONG, des fondations, des entreprises et de simples citoyens du monde entier, avec une attention particulière à la participation des pays du Sud.

Cette 4e édition s’inscrira dans le sillage du sommet du G20 à Rome (30-31 octobre) et de la COP26 sur le climat à Glasgow (1-12 novembre) et viendra les compléter.

«

“Une canicule, une cyberattaque, une pandémie : les événements qui touchent la vie des gens sont souvent hors de portée des gouvernements nationaux. Le Forum est une plateforme permettant de coordonner une réponse en impliquant tous les acteurs concernés.”

»
Justin Vaïsse Fondateur & Directeur général du Forum de Paris sur la Paix

Au programme de la 4e édition du Forum : Réduire les fractures et se préparer au monde post-Covid

Combler le déficit d’action en matière de santé et de relance économique Le premier objectif est de parvenir à une vaccination pour tous dès maintenant. Le Forum se concentrera sur l’amélioration de la gouvernance mondiale de la santé, y compris la préparation aux pandémies et l’approche « Une seule santé ». Il stimulera également les efforts de redressement, en s’attaquant notamment aux restrictions imposées aux sociétés civiles et aux droits des femmes pendant la pandémie.
Combler le déficit d’ambition concernant les biens communs mondiaux Le Forum complétera les efforts de la COP26 sur le climat en encourageant une atténuation plus rapide et une adaptation plus poussée et présentera de nouvelles initiatives, notamment sur la gouvernance des risques climatiques. Il abordera également la biodiversité et les océans. Il traitera la gouvernance de l’espace numérique, avec l’intensification des travaux sur la cybersécurité (Appel de Paris), l’éthique de l’IA et l’initiative « Digital Bill of Rights ». Notre utilisation de l’espace est menacée : le Forum lancera une initiative majeure sur la soutenabilité de l’espace.
Combler le fossé Nord-Sud Le Forum de Paris sur la Paix a consacré sa Réunion de printemps du 17 mai au fossé Nord-Sud concernant les vaccins, la dette et le climat. Il poursuivra ce travail en novembre en abordant la vaccination pour tous, le redressement financier et la coopération Sud-Sud et triangulaire.
Combler le fossé de l’inclusion Dans le prolongement du Forum Génération Égalité, les droits des femmes figureront en bonne place dans cette édition. En plus d’aborder la lutte contre les effets pernicieux de la pandémie sur l’égalité des sexes, le Forum se penchera sur le fossé qui se creuse entre les élites et le grand public, dont la méfiance croissante à l’égard de la coordination mondiale est inquiétante.

Présenter et soutenir les projets qui feront la différence

Cette année, l’Espace des solutions accueillera 80 projets s’attaquant aux problématiques au cœur de la 4e édition. Certains d’entre eux seront présents à la Grande Halle de La Villette, tous bénéficieront d’un espace dédié sur la plateforme numérique et d’une présentation dans la programmation de l’événement.

Ils bénéficieront également d’une meilleure visibilité et d’un accompagnement ciblé grâce à une expérience de cohorte pour les porteurs de projets, une interaction sur mesure et des opportunités de networking avec des experts et des décideurs de leurs domaines respectifs.

Priorités des Projets sélectionnés en 2021

  • Lutter contre la crise du Covid-19 : gouvernance mondiale de la santé, impact socio-économique, nouveaux outils
  • Mieux gouverner les espaces communs : climat, océans, espace extra-atmosphérique
  • Mieux gouverner le monde numérique : IA, cybersécurité, contenus préjudiciables
  • Lutter contre les fake news et les menaces contre la presse
  • Protéger la sphère publique en temps de Covid
  • Atteindre l’égalité entre hommes et femmes
  • Réformer le capitalisme par l’ESS