VOIR LES REPLAY
Rechercher dans tout le site

Être réaliste au sujet de la gouvernance des systèmes d’alerte précoce et de réponse

Vendredi 11 novembre 2022 13:15 - 14:15

Le Covid-19 a mis en lumière les risques de politisation des structures existantes dans le mécanisme de notification des menaces de maladies et de pandémies, qui reposent sur les systèmes nationaux de surveillance et de détection et sur la présence d’une volonté de demander une assistance internationale. Toutefois, au cours de ces dernières années, des préoccupations portant sur la souveraineté et la réputation mondiale ont mis à mal la transparence et la ponctualité des notifications, mettant en danger notre sécurité sanitaire collective. La réponse actuelle à la pandémie a mis en lumière les actions nécessaires pour la mise en place d’un système d’alerte précoce et de réponse plus efficace, en particulier les actions portant sur les liens entre d’une part les initiatives mondiales et d’autre part les acteurs au niveau local ou régional.


Le Forum de Paris sur la Paix s’est penché sur les conditions politiques, au-delà des exigences techniques ou opérationnelles, nécessaires pour relier de façon effective ces différents niveaux d’alerte précoce et de réponse. Cette session sera l’occasion de présenter les conclusions de ses travaux, dont celles qui portent sur les cadres de gouvernance et les mesures incitatives qui pourraient encourager la transparence et la ponctualité des rapports et des réponses. Il sera possible d’explorer les points de vue des praticiens de premier rang des systèmes d’alerte précoce et les leçons qui peuvent être tirées de ces expériences.

Salle 1
Gérer les répercussions de la multicrise sur les populations

Avec notamment la participation de (16)

Helen Clark

Ancienne Première Ministre, Nouvelle Zélande

Catharina Boehme

Cheffe de cabinet, Organisation mondiale de la santé (OMS)

Jean-Philippe Dop

Directeur général adjoint, Organisation mondiale de la Santé animale (OIE)

Petro Terblanche

Directrice générale, Afrigen Biologics

James Anderson

Directeur exécutif Santé mondiale, Fédération internationale de l'industrie du médicament

Magda Robalo

Ancienne ministre de la Santé, République de Guinée-Bissau

Elisabeth Claverie De Saint Martin

Présidente-directrice générale, Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD)

Sofonias Tessema

Reponsable de programme, Génomique des pathogènes, Africa Centres for Disease Control and Prevention (Africa CDC)

Eloise Todd

Cofondatrice, Réseau d'action contre les pandémies

Marisol Touraine

Présidente, UNITAID

Thierry Lefrançois

Directeur du département Systèmes biologiques (BIOS), Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement…

Jean-François Soussana

Vice-président en charge de la politique internationale, INRAE

Corinne Brunon-Meunier

Directrice générale adjointe, Institut de recherche pour le développement (IRD)

Krishna Udayakumar

Directeur, Duke Global Health Innovation Center

Mathilde Burnouf

Chargée de programme, France, Italy, Spain, G7 & G20, Bill & Melinda Gates Foundation

Robin Nataf

Assistant Secretary General for Policy and Projects, Paris Peace Forum

Des projets qui peuvent vous intéresser

Gérer les répercussions de la multicrise sur les populations
Cultural Corridors of Peace 
The Institute for Heritage and Sustainable Human Development (part of York Archaeological Trust) 
Moyen Orient
En savoir plus sur le projet
Gérer les répercussions de la multicrise sur les populations
EU-IGAD COVID-19 Response programme
United Nations Office for Project Services (UNOPS)
Afrique
En savoir plus sur le projet