november, 2019

tue12nov16h3017h30Résister aux éléments : construire une infrastructure résistante aux catastrophes à l’ère du changement climatique16h30 - 17h30 Format:ConversationThème de la session:Environnement

Intervenants à cet événement

  • Antoine DENOIX

    Antoine DENOIX

    Axa Climate

    Axa Climate

  • Azali ASSOUMANI

    Azali ASSOUMANI

    Président de l\'Union des Comores

    Président de l\'Union des Comores

  • Kamal KISHORE

    Kamal KISHORE

    National Disaster Management Authority, Inde

    National Disaster Management Authority, Inde

  • Koen DOENS

    Koen DOENS

    Direction générale de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne (DEVCO)

    Direction générale de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne (DEVCO)

  • Laurence TUBIANA

    Laurence TUBIANA

    European Climate Foundation

    European Climate Foundation

  • Onno RUHL

    Onno RUHL

    Aga Khan Agency for Habitat (AKAH)

    Aga Khan Agency for Habitat (AKAH)

Description

La moitié de l’infrastructure mondiale qui existera en 2050 n’est pas encore construite. Cette situation offre à la fois des défis uniques et des possibilités inédites. Ainsi, pendant son long cycle de vie, toute cette infrastructure sera exposée à une série de catastrophes, y compris des phénomènes climatiques et météorologiques extrêmes plus fréquents, graves et imprévisibles. Néanmoins, compte tenu de l’ampleur de l’investissement, nous avons l’occasion, si nous faisons les choses correctement, d’assurer la résilience de cette infrastructure à long terme. L’Inde, en collaboration avec les pays partenaires et le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe (UN Office for Disaster Risk Reduction), lance une Coalition pour une infrastructure résiliente aux catastrophes (Coalition for Disaster Resilient Infrastructure – CDRI). Le Forum de Paris sur la Paix sera une plate-forme idéale pour faire progresser le dialogue dans le cadre de la CDRI et d’ouvrir le dialogue avec plusieurs parties prenantes en vue d’identifier les domaines spécifiques dans lesquels la coopération internationale et les échanges mutuels peuvent promouvoir une infrastructure résistante aux catastrophes et au climat.
Le message est clair : investissons dans la résilience !

Ajouter au calendrier

CalendarGoogleCal