Le déficit vaccinal et l’action climatique

Project Syndicate|Justin Vaïsse

Les négociateurs des pays du Sud vont-ils rester à la porte de la COP26, le sommet des Nations unies sur le climat à Glasgow en novembre, parce qu’ils ne seront pas vaccinés contre la Covid-19 ? On peut espérer que ce scénario ne se produise pas : ils recevront très certainement leur vaccin avant cette échéance. Seront-ils pour autant dans de bonnes dispositions pour négocier avec les économies des pays développés qui, jusqu’à présent, ont gardé tous les vaccins pour eux ?

Abonnez-vous à la newsletter