3 jours pour rebondir vers un monde meilleur : retour sur le succès de la troisième édition

En 2020, le monde est confronté à une crise sanitaire aux conséquences dramatiques, qui ne connaît pas les frontières et appelle des solutions collectives. Pourtant la coordination internationale est à la peine, tandis que priment les calculs nationaux à court terme et le manque de solidarité, notamment avec les pays en développement.

Le Forum de Paris sur la Paix a été créé pour répondre à cette crise du multilatéralisme qui ne date pas d’hier mais s’est brutalement accentuée en 2020. Devant l’ampleur des défis à relever, le Forum consacre sa troisième édition aux projets et aux initiatives du monde entier visant à apporter des réponses immédiates à la crise du Coronavirus, à améliorer notre résilience sur le moyen terme, et à reconstruire un monde plus durable.

12 000 participants de 174 pays ont rejoint plus de 50 chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que 29 organisations internationales, tous réunis durant trois jours pour la troisième édition numérique du Forum de Paris sur la Paix.
Le Forum de Paris sur la Paix 2020 en chiffres
  • 117 heures de diffusion en direct
  • 178 débats et présentations de projets au programme pendant les 3 jours
  • Plus de 50 chefs d’Etat et de gouvernement et 29 organisations internationales ont activement participé.
  • 100 projets apportant des solutions concrètes face aux défis contemporains ont été présentés.
  • 442 intervenants de haut niveau ont participé à des débats multi-acteurs et interactifs.
  • 12000 acteurs de la gouvernance mondiale venant de 174 pays ont participé, représentant notamment des ONG, entreprises, agences de développement, fondations, organismes philanthropiques, groupes religieux, associations, think tanks et universités, et le secteur privé.
Les trois avancées majeures de l’édition 2020 du Forum :

1. Le Sommet Finance en Commun, qui a réuni 450 banques publiques de développement, dont la puissance financière représente plus de 10 % des investissements mondiaux. Ce sommet, le premier du genre, a donné lieu à une déclaration commune d’alignement des investissements sur les Objectifs de développement durable et les objectifs de l’Accord de Paris.

2. Une coalition d’États, d’organisations internationales et de fondations (Fondation Bill-et-Melinda-Gates, les gouvernements français et espagnol, la Commission européenne et d’autres acteurs) ont annoncé une contribution de 500 millions de dollars au dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre le Covid-19 (Accélérateur ACT).

3. Les dirigeants de l’ONU, du FMI, de l’Allemagne, de la France, du Sénégal et de l’Union européenne ont lancé une conversation internationale sur les principes qui doivent guider la relance après la pandémie. Cette discussion politique a ouvert la voie au « Consensus de Paris » : les principes du monde d’après-crise devront s’appuyer sur une approche plus juste et plus durable.

Que s’est-il passé durant la troisième édition du Forum de Paris sur la Paix ?

La troisième édition du Forum de Paris sur la Paix a eu une résonance internationale, confirmant encore la nécessité de ce rassemblement d’acteurs unique en son genre pour se concentrer sur des solutions concrètes aux plus grands défis auxquels le monde est confronté aujourd’hui. Plus qu’une conférence, une foire ou un sommet, le Forum est une plate-forme unique rassemblant tous les acteurs de la gouvernance mondiale pour concevoir des initiatives concrètes et réinventer la coopération contemporaine.

Le 12 novembre 2020, plus de 50 chefs d’État et d’organisations internationales ont contribué à la Cérémonie officielle autour du Président Emmanuel Macron, de la Directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI) Kristalina Georgieva, du Président sénégalais Macky Sall, et du Président du Conseil européen Charles Michel pour travailler sur une réponse collective à la pandémie de Coronavirus.

Les 11, 12 et 13 novembre, 442 intervenants ont participé aux discussions. Les temps forts sur l’agenda :

Du mondial au local : Les villes à la pointe d’une relance verte et équitable

Zhou Xianwang (Maire de Wuhan), Giuseppe Sala (Ancien maire de Milan), Michael R. Bloomberg (Bloomberg LP & Bloomberg Philanthropies, Ancien maire de New York City), Vi Lyles (Maire de Charlotte) and Frans Timmermans (Commission européenne)

Éviter le pire : Soutenir les populations vulnérables pendant les pandémies

Peter Maurer (CICR), Nadia Murad (Nadia’s Initiative, Prix Nobel de la paix), Ingrid-Gabriela Hoven (GIZ), et David Miliband (International Rescue Committee)

Renforcer la réponse de l’Afrique face au Covid-19 : Comment les efforts conjoints africains et internationaux peuvent-ils vaincre la pandémie et ses effets secondaires ?

Louise Mushikiwabo (OIF), Mo Ibrahim (Mo Ibrahim Foundation), Tidjane Thiam (African Union) et Koen Doens (DEVCO)

ACT-A: Vaccins, tests et thérapies contre la Covid-19, la voie du bien public mondial

Deux sessions exceptionnelles sur l’initiative ACT-A avec Président Emmanuel Macron, Melinda Gates (Bill and Melinda Gates Foundation), Tedros Ghebreyesus (OMS), Adar Poonawalla (Serum Institute), Marisol Touraine (Unitaid), Seth Berkley (Gavi, the Vaccine Alliance) et bien d’autres

Plus vert et plus juste : Remettre en question et réformer le capitalisme

Bruno Le Maire (Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, France), Mohammed Yunus (Grameen Bank, Prix Nobel de la paix) et Mari Pangestu (Groupe Banque Mondiale)

Vers la confiance et la sécurité dans le cyberespace : Poursuivre la mise en œuvre de l’Appel de Paris et les réalisations des Nations Unies

Jean-Yves Le Drian (Ministre de l’Europe et des affaires étrangères, France), Brad Smith (Microsoft), Marietje Schaake (Cyberpeace Institute), et des représentants des Nations Unies, entre autres

RV du 11 au 13 November 2021 pour la prochaine édition du Forum de Paris sur la Paix !

Abonnez-vous à la newsletter