VOIR LES REPLAY
Rechercher dans tout le site
Communiqué de presse - 12 novembre 2022

Conclusion de la cinquième édition du Forum de Paris sur la Paix et annonce des 10 projets accompagnés

12 novembre, 2022

Pour la cinquième année consécutive, le Forum de Paris sur la Paix a rassemblé les acteurs les plus importants de la gouvernance mondiale les 11 et 12 novembre. L’événement a été consacré à « surmonter la multicrise » et à la prévention d’une polarisation mondiale destructrice qui mettrait en péril les efforts de coopération internationale sur des sujets d’importance majeure.

« La leçon de cette 5ème édition est que la réponse aux défis globaux et les négociations de paix vont main dans la main. Quand on fait progresser le dialogue on facilite la résolution des problèmes mondiaux et ceux qui diminuent le risque de la guerre. »
– Justin Vaïsse, fondateur et directeur général du Forum de Paris sur la Paix

Chiffres clés de la cinquième édition

  • 4800 participants
  • 32 chefs d’État et de gouvernement et dirigeants d’organisation internationale
  • 80 panels et tables rondes
  • 70 projets présentés

Les résultats

  • Lancement de l’initiative « Agir ensemble pour une filière responsable de minéraux critiques »
  • Rencontre des négociateurs vénézuéliens
  • Lancement du Children Online Protection Lab
  • Lancement du rapport : Pandemic early warning and response
  • Progress report: Climate Overshoot Commission
  • Progress report et nouveaux soutiens pour l’initiative Net Zero Space

TEMPS FORTS DU PROGRAMME

La session d’ouverture

Cette session d’introduction comprenait trois discours d’ouverture prononcés par des personnalités visionnaires de haut niveau – Sa Majesté la Reine Rania Al Abdullah de Jordanie, Gustavo Petro, Président de la République de Colombie et David Beasley, Directeur Exécutif du Programme Alimentaire Mondial (PAM) – qui partageaient leur point de vue sur le thème de l’édition de cette année « Surmonter la multicrise ».

« Face à cette crise (climatique), il est très clair que nous ne pouvons plus fermer les yeux. »
– Gustavo Petro, Président de la république de Colombie

« Nous, qui détenons encore les leviers du pouvoir social, économique et politique, devons tout simplement faire mieux. Notre pouvoir n’est pas un droit, c’est une confiance. Notre travail consiste à être de bons intendants de notre temps. »
– Sa Majesté Rania Al Abdullah, Reine de Jordanie

« Honte à nous alors qu’il y a 430 000 milliards de dollars de richesse sur la planète Terre. Honte à nous si nous ne sommes pas capables de résoudre certains des conflits complexes que nous rencontrons aujourd’hui. »
– David Beasley, Directeur exécutif du Programme Alimentaire Mondial

Regarder le replay

L’universalisme au défi de la guerre

La guerre en Ukraine ébranle les fondations de notre système multilatéral. Elle ouvre une brèche dans l’architecture de paix et de sécurité de l’après-Seconde Guerre mondiale, fondée sur des règles communes à tous les pays. La notion même d’universalisme est mise à l’épreuve par un scepticisme croissant quant à la possibilité de s’entendre sur des principes et des valeurs partagés, rendant le monde plus chaotique et la coopération internationale sur les grandes questions mondiales plus difficile. Ce clivage géopolitique intervient après une pandémie qui a considérablement accru les inégalités mondiales. Un nouveau dialogue entre les continents est nécessaire. Il doit être fondé sur la reconnaissance des différences dans un monde multipolaire tout en approfondissant l’autorité du droit international et en garantissant les fondements de la paix. Cette session de haut niveau entre dirigeants et penseurs internationaux du Nord et du Sud a permis de forger ce nouveau dialogue. Elle était l’occasion de confronter les visions sur le sens de cette guerre de manière franche, et d’ouvrir de nouvelles voies sur lesquelles nous pouvons espérer construire un avenir plus pacifique et coopératif.

« Il faut continuer de rendre efficace ce multilatéralisme (…) pour ce faire, on a besoin de réformer nos institutions internationales qui, quand elles ne reflètent plus un équilibre, deviennent inefficaces. »
– Emmanuel Macron, Président de la République française

« Cette guerre a provoqué la famine. Ce n’est pas seulement une guerre pour les pays du nord, c’est aussi une guerre pour les pays du sud. »
– Alberto Fernández, Président de la République d’Argentine

Regarder le replay

Mettre en lumière l’Amérique latine et offrir un espace de dialogue pour prévenir les conflits

« C’est dans les réponses concrètes qu’on fait reculer les risques de guerre, mais le Forum est aussi un lieu discret de négociation diplomatique et de rapprochement des adversaires. »
– Fabienne Hara, Secrétaire générale du Forum de Paris sur la Paix

Le travail de paix doit continuer son processus pour encourager le dialogue entre l’opposition et le régime vénézuélien. Le Forum de Paris sur la Paix s’inscrit dans cette démarche, la voix de l’Amérique Latine est cruciale pour résoudre la multicrise. Mettant l’Amérique latine à l’honneur, la 5e édition a été l’occasion d’accueillir une séquence privée autour des négociateurs vénézuéliens.

Initiatives et résultats du Forum de Paris sur la Paix en 2022

Lancement de l’initiative « Agir ensemble pour une filière responsable de minéraux critiques »

Lors de la 5e édition du Forum de Paris sur la Paix, des acteurs du monde entier ont lancé l’initiative « Agir ensemble pour une filière responsable de minéraux critiques » pour permettre la transition énergétique et atteindre le « zéro émission nette ». Organisations internationales, entreprises et alliances d’entreprises, ONGs, fondations et hauts dignitaires ont convenu de la nécessité de lever les obstacles à la collaboration afin de garantir un accès et une utilisation durables des minéraux critiques. Cela se fera par le biais d’engagements concrets pour répondre aux préoccupations géopolitiques, écologiques et sociales existantes et à venir concernant les chaînes de valeur de ces minéraux essentiels.

Découvrir l’initiative (anglais)

Lancement du rapport: People, politics and the governance of early warning and response for pandemics

Durant la table ronde « Être réaliste au sujet de la gouvernance des systèmes d’alerte précoce et de réponse », le Forum de Paris sur la Paix a présenté un rapport novateur intitulé « People, politics and the governance of early warning and response for pandemics ». Ce rapport examine les conditions politiques permettant d’identifier rapidement une menace sanitaire et d’y répondre afin d’éviter une nouvelle pandémie. En se basant sur un important travail de terrain consacré à la détection du variant Omicron au Botswana et en Afrique du Sud en novembre 2021, le rapport contient des conclusions inédites sur le déficit de confiance entre le Nord et le Sud, le rôle des réseaux scientifiques, la communication des résultats scientifiques et des nouveaux modèles de financement de la préparation aux pandémies. Ce travail s’appuie sur des dizaines d’entretiens avec des acteurs clés du dispositif d’alerte et de réponse aux pandémies, du premier laboratoire ayant détecté le nouveau virus à ceux qui sont au coeur de la réponse mondiale. Le PPF fournit une série de recommandations visant à renforcer les écosystèmes de santé au Sud en encourageant la découverte scientifique, qui est cruciale pour la préparation aux pandémies.

Lire le rapport

Lancement du Children Online Protection Lab

À la suite de l’appel international lancé en 2021 pour défendre les droits de l’enfant dans l’environnement numérique lors de la quatrième édition du Forum, nous avons accueilli en 2022 le lancement du Children Online Protection Lab. Ce nouveau partenariat multipartite identifiera, évaluera et développera des protocoles et des solutions concrètes permettant aux enfants d’utiliser les outils numériques en toute sécurité et à l’abri des abus. Cette initiative est le résultat d’une large consultation des plateformes numériques et de la société civile, qui joueront un rôle majeur dans sa mise en oeuvre. Après le lancement officiel autour du Président Macron à la veille du Forum de Paris sur la Paix, cette session de haut niveau a réuni les acteurs clés de Microsoft, TikTok et Amazon ainsi que l’Ambassadeur français pour le numérique pour présenter ses objectifs et dévoiler les premières solutions concrètes.

Livre blanc « Net Zero Space » et annonce de nouveaux soutiens

Depuis son lancement en novembre 2021, l’initiative Net Zero Space qui vise à protéger l’environnement orbital terrestre appelle à des actions concrètes pour relever le défi urgent des débris spatiaux, dans le but de parvenir à une utilisation durable de l’espace extra-atmosphérique d’ici 2030. Au cours de l’année écoulée, la coalition Net Zero Space qui s’est renforcée, passant de 11 soutiens initiaux à plus de 50 dans 24 pays, a cherché à élaborer d’autres recommandations politiques en rapport avec les observations et les engagements de la déclaration Net Zero Space. Ces livres blancs résume les principales conclusions des discussions qui ont eu lieu dans le cadre des deux premiers groupes de travail.

White Paper: Fostering Better and More Interoperable Norms: Recommendations For Enhanced Regulations and Public Policy with Regard to Space Debris (anglais)

White Paper: Developing Reference Modelling to Assess Risks of Collision in Orbit (anglais)

Lors de la cinquième édition du Forum, dix nouveaux soutiens de l’initiative ont été annoncés, dont le projet Kuiper d’Amazon et SES.

Compendium sur la lutte contre les menaces de rançongiciels

Au cours de la dernière décennie, les rançongiciels se sont imposés comme une composante importante du paysage mondial des cybermenaces. En tant que phénomène de portée globale, la menace des rançongiciels n’épargne aucune industrie ou région du monde et s’appuie sur un écosystème complexe. Cette dynamique renforce donc la nécessité de parvenir à une coopération efficace et à une compréhension commune entre les acteurs privés et publics. Partant de ce constat, l’Appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace a lancé un chantier visant à éclairer les travaux intergouvernementaux du groupe de travail n°3 de l’Initiative de lutte contre les rançongiciels en apportant un éclairage global et multipartite. Ce chantier a réuni des représentants du secteur public, de l’industrie et de la société civile pour un cycle de discussions entamé à la mi-2022, au cours duquel les participants se sont mis d’accord sur la rédaction du présent compendium des initiatives mondiales existantes visant à lutter contre les menaces de rançongiciels par le biais de modèles coopératifs PPP (Partenariats Public-Privé).

Lire le compendium (anglais)

Gouvernance du contenu en ligne

La gouvernance des contenus en ligne, qui a pris beaucoup d’ampleur récemment, était l’un des piliers du programme sur le numérique présenté aujourd’hui au Forum. Depuis l’émergence du Web 2.0, l’internet a radicalement élargi le champ de la sphère publique et le potentiel d’intersubjectivité en offrant à ses utilisateurs un moyen sans précédent d’interagir et de partager instantanément des contenus dans le monde entier. Le débat traditionnel sur l’étendue et les limites de la liberté d’expression a donc rapidement dû être soulevé pour cette nouvelle sphère publique étendue. L’échelle mondiale et l’immédiateté du cyber-environnement entraînent toutefois des tensions critiques dans toute réponse possible.

Depuis janvier 2022, des experts du monde entier et de tous les secteurs s’emploient à décrypter l’idée même de contenu « préjudiciable » en ligne, dans le cadre d’un groupe de travail prospectif et multipartite, dont le rapport d’étape est désormais disponible. Ses principales conclusions ont été présentées et approfondies lors d’une table ronde de haut niveau réunissant des décideurs politiques, des représentants du secteur privé et de la société civile.

Lire le White Paper

Progress report: Climate Overshoot Commission

Launched Spring 2022, the Climate Overshoot Initiative was the central focus of multiple program highlights, confronted the difficult, sometimes contentious question of how to reduce risks if global warming exceeds 1.5 C–a prospect that is increasingly likely and may be unavoidable. The Commission will convene for it’s third meeting later this month.

International Fund for Public Media (IFPIM) returns and announces France’s support

Après avoir lancé l’initiative International Fund for Public Media (IFPIM) lors du Forum de Paris sur la Paix en 2021, la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Catherine Colonna a annoncé le soutien de la France à hauteur de 15 millions d’euros sur trois ans lors de la 5e édition en 2022. Cette initiative est un partenariat d’un nouveau type, multilatéral et indépendant, qui vise à augmenter de manière radicale les financements disponibles pour soutenir les médias indépendants dans les pays à revenu faible et intermédiaire, et répondre ainsi à ce que le SG des Nations Unis Antonio Guterres a appelé un « risque d’extinction majeur » des médias indépendants avec des conséquences immenses sur la démocracie et le développement lorsqu’il a apporté son soutien au Fonds. IFPIM est co-présidé par Mark Thompson, ancien PDG du New York Times et de la BBC, et Maria Ressa, journaliste philippine fondatrice de Rappler et lauréate du Prix Nobel de la Paix 2021. Mark Thompson a annoncé hier lors du Forum que IFPIM établira son siège à Paris.

Déjà soutenu par les Etats Unis, la Suisse, la Suède et plusieurs autres états, ainsi que des fondations philanthropiques et plusieurs entreprises dans le domaine de la technologie, IFPIM a commencé à allouer ses premiers financements à des médias indépendants en Afrique, en Asie et en Amérique Latine.

 

Les 10 nouveaux projets accompagnés

Le Forum ne se limite pas à ces grandes réalisations. Il adopte également une approche ascendante pour avancer des initiatives concrètes. Le Forum de Paris sur la Paix continue de prouver que dans un contexte difficile pour le multilatéralisme, il est possible de faire progresser des solutions de gouvernance, de faire avancer des projets et de lancer des initiatives nouvelles. Depuis sa création, le Forum soutient et accompagne plus de 400 projets qui sont autant de réponses aux défis transfrontaliers de notre temps. Cette année, l’Espace des solutions a accueilli 70 projets s’attaquant aux problématiques au cœur de la 5e édition.
À l’issue du Forum, dix projets ont été sélectionnés par un jury pour bénéficier d’un soutien dédié et personnalisé pendant une année entière. Ce soutien couvre les domaines les plus susceptibles d’aider ces projets à se développer et à devenir pérennes, qu’il s’agisse de les présenter à des partenaires internationaux, de trouver des financements, d’accroître leur visibilité, de contribuer à leurs efforts en matière de plaidoyer ou d’en soutenir la mise en œuvre.

Joint Environment Venture for South Asia
Ce projet est une plateforme de collaboration environnementale de part et d’autre de la frontière entre l’Inde et le Pakistan, créant un espace où les scientifiques et les communautés peuvent collaborer et innover pour relever les défis climatiques communs.

African Farmers as Climate Entrepreneurs
Le projet vise à prouver que les petits exploitants agricoles africains peuvent générer des revenus importants grâce à des approches intelligentes sur le plan climatique et, ce faisant, contribuer activement et utilement à la lutte contre le changement climatique.

Global Index on Responsible AI
L’indice mondial sur l’IA responsable mesure les progrès réalisés en matière d’utilisation responsable de l’IA dans plus de 120 pays du monde.

QLEVER solution to fight hate online
La solution QLEVER encourage l’esprit critique et renforce la résistance des jeunes du Kirghizstan, du Kazakhstan, de l’Ouzbékistan et du Tadjikistan à la désinformation et aux discours haineux en ligne grâce à une plateforme unique de « serious game ».

EmpatIA: AI to solve public issues in LATAM
Le projet explore l’utilisation de l’apprentissage automatique pour la transparence des gouvernements, l’action climatique et l’environnement en Amérique latine en se concentrant sur l’ouverture, l’inclusion et les politiques basées sur des preuves.

Measuring impact, to finance the future
Vested Impact exploite des millions de points de données pour évaluer et quantifier automatiquement l’impact non financier des entreprises, et orienter les financements vers les entreprises qui font des bénéfices et une différence.

Global Partner Network for Feminist Foreign Policy
The Global Partner Network for Feminist Foreign Policy est un réseau informel, mondial et multipartite et un espace dédié à l’avancement des politiques étrangères féministes dans le monde entier.

Humanitarian Assistance Digital Infrastructure
Commit Global a construit un écosystème numérique unique pour répondre aux besoins des réfugiés ukrainiens en matière d’informations officielles, de logements et de ressources vérifiés, de soins de santé et de services éducatifs.

Jouhouzia – Protection du patrimoine lors des urgences
Le projet vise à sauvegarder le patrimoine dans les situations d’urgence. Il met en relation des soldats et des experts du patrimoine en mettant en oeuvre des opérations de sauvetage du patrimoine. L’explosion de Beyrouth a été sa première mission.

PREZODE – Preventing Zoonotic Disease Emergence
Opérationnalisation de l’initiative One Health: PREZODE et ses partenaires, tels que la Wildlife Conservation Society (WCS), favorisent les synergies et éliminent les cloisonnements sectoriels, du niveau local au niveau mondial, afin de prévenir le risque d’émergence de maladies infectieuses émergentes d’origine animale.